Cameroun – Armée : Un Camerounais sort Major de l’Académie militaire Saint-Cyr en France

0
348
Le 9 juin 2018 à Saint-Cyr l’École, a eut lieu une cérémonie pour marquer la fin de l'année scolaire du lycée militaire de Saint-Cyr. Cette cérémonie a été présidé par le général d’armée Jean Pierre BOSSER, chef d’état-major de l’armée de Terre. A cette occasion, des élèves ont été mis à l'honneur, et le drapeau de l'école a été transmis aux futurs élèves de 2e année du groupement des classes préparatoires.

Le Lieutenant Mballa Ndi a été sacrée major de sa promotion à l’académie militaire Saint Cyr de Coetquidan en France le dimanche 25 juillet 2021.

Les honneurs militaires ont eu lieu en la présence du général d’armée français, Thierry Burkhard chef d’état-major des armées qui a couronné le récipiendaire et du général d’armée Pierre Schill, chef d’état-major de l’Armée de Terre.

Agenouillée au sol, la 207ème promotion de l’Ecole de guerre française de l’ESM qui vient de perfectionner le Camerounais, a reçu le nom de « Général Caillaud », figure emblématique du 2ème République- 2ème Régiment étranger de parachutistes qui a participé aux combats de la Légion étrangère en Indochine et en Algérie.

Comme le Lieutenant Mballa Ndi, d’autres Camerounais ont été diplômés de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. Il s’agit entre autres du Général d’Armée Pierre Semengue, diplômé de la même promotion que l’ancien président tunisien Ben Ali le 30 juillet 1959 ou le chef d’Etat-major des forces armées camerounaises, le Général René Claude Meka, issu de la 148e promotion, « Bir Hakeim » de 1961-1963.

A titre de rappel, c’est en 1802 que fut fondée Saint-Cyr par Napoléon 1er alors qu’il était consul. Faisant partie intégrante des six grades écoles militaires françaises, Saint-Cyr forme aussi bien des officiers de l’Armée que ceux de la gendarmerie.

Source : Le Bled Parle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici