Cameroun : Après le drame de Nkolbisson, la frayeur d’Obala en milieus scolaires camerounais

0
190

Un élève a coupé le doigt de son camarade hier à l’aide d’une machette au Lycée bilingue d’Obala dans le département de la Lekié, région du Centre, à une quarantaine de kilomètres de Yaoundé, la capitale du Cameroun.

Quelques heures après l’assassinat de l’enseignant de mathématiques de 26 ans Boris Kevin Njomi Tchakounte qui a succombé à plusieurs coups d’arme blanche (poignard pour certains, compas pour d’autres)  asséné par l’un de ses élèves du Lycée Classique de Nkolbisson dans l’arrondissement  de Yaoundé 7e, un autre cas de violence en milieu scolaire vient d’être signalé au Lycée bilingue d’Obala à une quarantaine de kilomètres de la ville de Yaoundé. D’après des informations relayées à travers une vidéo par des confrères qui se sont rendus sur les lieux du drame, dans le septième arrondissement de Yaoundé, il s’agit cette fois d’un élève qui a coupé le pouce gauche de son camarade à l’aide d’une machette.

La victime, le jeune Mbappe Arnaud Alexandre dont l’âge n’a pas été précisé dans la vidéo ni même la classe, est actuellement interné à l’hôpital de district d’Obala où il reçoit des soins. C’est sur son lit d’hôpital que ce dernier a relaté à nos confrères, les circonstances qui ont conduit à cet autre drame «On était en classe, on devait faire la propreté au lycée parce que le délégué devait passer. Nous étions dans la cour en train de jouer au football.

Au moment où je voulais botter la balle, j’ai piétiné un de mes camarades. Malgré le fait que je me sois excusé il m’a giflé. C’est quand je rends la gifle qu’il m’a donné que la bagarre commence. Les autres élèves ont accouru. Je ne sais pas à quel moment il a réussi à attraper une machette, je l’ai seulement vu la brandir. J’ai réussi à mettre ma main en opposition, c’est à ce moment  que j’ai perdu mon doigt. Après m’avoir frappé avec la machette, il a pris la fuite poursuivis par certains de mes camarades», a-t-il déclaré.

Source : Cameroun-info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici