Cameroun – 8 Mars : Armand Leka Essomba lance  »Le cri d’une femme africaine »

0
231

Inauguration hier, lundi 01mars 2021du Cycle de conférences spéciales organisées par le Département de sociologie de l’Université de Yaoundé 1 et le Laboratoire Camerounais d’études et de recherches sur les sociétés contemporaines(CERESC), en prélude à la journée internationale de la femme.

Un formidable duo a tenu en haleine de 14h à 17h, l’important public venu prendre part à cette conversation féconde. Il s’agit du Dr Yvette Abouga, modératrice pétillante d’intelligence et de finesse d’esprit et du professeur Viviane Madeleine Ondoua Biwolé, conférencière principale.

Cette dernière est restée égale à elle-même: exposé brillant, documenté, magistral et plein d’esprit. Prenant appui sur les engagements explicites et plusieurs fois réitérés du Président de la République, sur la question de la promotion de la femme et mettant en exergue des statistiques très contrastées, Ella a fini par suggérer une interrogation redoutable en guise dhypithèse: « Et si le Président de la République n’aimait pas les femmes? »

Merci aux dames pour ces semences d’esprit partagées et plantées. Merci pour ces ponts d’amitiés et d’esprit. Merci pour ces fragments d’humanité authentiques. Le cri de la femme africaine, n’est en fait rien d’autre que le cri de l’Homme africain. Nos femmes ont tout à donner et pourraient être mieux accompagnées.  

Le cycle se poursuit cet après-midi dès 14h

Armand Leka Essomba

CERESC-Département de Sociologie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici