Cameroun : 2 policiers et un agent des Marchés publics arrêtés pour escroquerie autour des passeports

1
571

Après avoir extorqué 400.000 FCFA à une Camerounaise étudiante au Canada, les trois présumés malfaiteurs sont tombés dans les filets de la Police.

Ils ont été présentés à la presse par les services de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale à Yaoundé. C’était hier le 2 mars 2020. Le prix à payer pour l’obtention d’un passe port est de 78 000 FCFA. ANGOA Georges Emmanuel cadre au ministère des marchés publics MINMAP, NGOH David Merlin gardien de la paix, et OLONGO Estelle Nadia gardienne de la paix principale ont été présenté à la presse par le Commissaire de Police MEVA Vincent de Paul chef de la cellule d’enquête à la DGSN. Ils sont accusés d’animer un réseau d’arnaque des usagers contre des grosses sommes d’argent. Ils ont été interpellés le 20 février dernier, après avoir extorqué une somme de quatre cent mille francs a une camerounaise étudiante au Canada.

Elle est revenue au Cameroun d’urgence en quête d’un passeport, l’étudiante est tombée sur ce réseau d’arnaqueur qui l’a convaincu a lui remettre quatre cent mille francs CFA pour lui établir le dit document en 48 heures. Après avoir été informée que le coût du passeport s’élève à

78.000 FCFA, l’étudiante est allée se plaindre au Cabinet du DGSN Martin Mbarga Nguèlé qui a instruit une enquête. Sous la conduite du Commissaire de Police Vincent de Paul MEVA, les 02 policiers et le cadre du MINMAP sont interpellés. Après toutes les enquêtes ils sont passés aux aveux et ont reconnu d’animer ce réseau depuis plusieurs mois. Autant Martin Mbarga Nguèlé le DGSN est déterminé à restaurer intégralement le dispositif de fabrication de passeports au Cameroun, autant il est engagé à lutter avec acharnement contre toutes mauvaises pratiques qui viendraient troubler le processus d’obtention des passeports au Cameroun.

Le patron de la Police camerounaise exhorte tous les Camerounais à rester vigilant, et à dénoncer comme cette étudiante, tout individu qui viendrait les arnaquer pour les proposer les services de la Police. Ils ont été présentés au Procureur de la République.

Source : Réalités Plus

Pour Suivre toute l’Actualité du Cameroun, Installez l’Appli de CamerPress sur votre Téléphone Via ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

1 COMMENTAIRE

  1. C’est déjà un pas en avant contre les imposteurs mais le DGSN doit aller plus loin et sur tous les fronts car il y’a encore des tas d’autres choses qui nuisent la tranquillité des paisibles citoyens camerounais notamment les transporteurs des poids lourds, qui ne passe une seule nuit sans qu’ils ne soient braqué sur la national 3 entre edéa et matom jusqu’à yaoundé
    Merci d’avance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici