Bassin du Lac Tchad : Terrorisme impérialiste, phase 2 du processus de partition du Nigeria et du Cameroun en marche

0
629

Par Bertin Metsengue 

Il y a quelques jours, le monde entier a appris avec inquiétude  l’enlèvement  de 300 écoliers au Nord du Nigeria  par une bande armée . Quelques jours plus tard, Boko haram  revendique l’acte odieux.

C’est quoi cette farce?

Le groupe islamiste Boko Haram, basé au Nigeria, a revendiqué l’enlèvement de centaines d’écoliers la semaine dernière dans l’État de Katsina, au Nord du Nigeria. Cela fait directement  penser aux  lycéennes  de Chibok qui avaient  été  enlevées  en 2014 suscitant  la consternation  du monde entier. Une fois de plus le Nigeria  fait parler de lui au moment  où  un autre groupe armé composé  de plusieurs  milliers  homme dans le delta du Niger reprend ses activités  dans ce qu,on a appelé  Biafra  en 1967. Ceci ne peut pas être une simple coïncidence encore moins du banditisme  vulgaire. Mais bien la.mise en place de l’implosion du Nigeria et du Cameroun.

Comment  300 élèves ont ils été  enlevés par des personnes  en moto ?

Difficile  de répondre à  une pareille  question.  Si on  s,en tient au récit fait par les rescapés   » leurs camarades  ont été  enlevés  par des hommes armés  venus en moto ». Ce qui veut dire qu,il fallait  au moins 300 mots et donc un important  déploiement.  Ce qui est invraisemblable.  Ce grossier montage révèle  bien une lugubre farce  qui est en clair l,élément  déclencheur  de la reprise des combats des forces miliciennes de la communauté internationale  dans le bassin  du  lac Tchad . Ce type de signal  avait été  utilisé en 2014. Un sommet  à la suite avait  été  organisé   à Paris.  Sommet  au cours duquel le Numéro  1 camerounais  Paul Biya en avait profité  pour déclarer  la guerre  à  la milice  de la communauté  internationale.   » Nous déclarons  donc la guerre  aux Boko haram  » dit Paul Biya. Après une forte organisation  c’était mis en place autour du Cameroun avec le Nigeria  et le Tchad.  Ces trois pays ont mis en place une puissante  force appelée  Force Mixte multinationales-FMMA.  La communauté  Internationale  au premier  rang duquel la France , avait refusé  de financer  préférant  aller créer une coalition  moribonde de cinq  pays du Sahel appelé  G5 Sahel dont les résultats  se font  toujours  attendre mais les morts et les dégâts matériels  sont innombrables.

L’arrivée  du vice-président d’Obama à la Maison Blanche  et la reprise de service de Boko haram. 

L’arrivée  de Barack  Obama  en 2007 signera la fin de la quiétude dans plusieurs  parties du Monde notamment, le Moyen-Orient,  le Maghreb  et le sud du Sahara. Des pays jadis unies comme le Soudan  s’étaient vu implosé en deux micros etats . Plusieurs  observateurs  de la scène  internationale , attribuent  au trio Obama – Biden – Hilary la paternité  du terrorisme  international. Soustraité par la france en Afrique.  Cette démarche lugubre avait pour but de refaire la carte du monde. Pour ce qui est du bassin  du lac Tchad, plusieurs  Etats doivent naître bien sûr des Etats Pétroliers  réservoirs des Etats promoteurs  du terrorisme  international.  Ainsi,  le Cameroun  doit être partitionné  en 2 ou en trois ainsi que le Nigeria.  L’objectif  donc de tous ces groupes  armés  qui pullulent autour  de ces pays est clair : refaire la carte de l’Afrique avec des Etats  minuscules sans véritable  souveraineté.

Où  est Shekao?

Boko haram  l’une des plus puissantes  milices  actrice de cette cause a connu  un retard dans son agenda. Il a été  détruit  par la coalition  menée  par le Cameroun, le Tchad et le Nigeria  depuis 2014. Le chef Shekao aurait même  été  tué. Sinon comment expliquer que ce groupe de propagande  djihadiste  utile son image et  pas une vidéo pour exhiber la toute toute-puissance  de Boko haram lors de la revendication  de l’enlèvement  des 300 écoliers mais plus tôt  une photo associée à une voix? Le chef terroriste  au service des impérialistes aurait  été  tué  depuis 2017 par le  FMMA. En attendant d’en fabriquer un autre clown, on tente de faire croire au monde entier l’existence  de ce lugubre personnage.

Idriss Deby attention à  ne pas être Judas!

Le Tchad est devenu  un acteur controversé  de la lutte contre le terrorisme  en Afrique au Sud du Sahara. Chassé  au Mali alors que celui-ci  avait de bien meilleurs résultats, il s’est associé avec le Cameroun  et le Nigeria pour former un meilleur corridor de sécurité  au niveau  du bassin du lac Tchad.  Puis, il s’est retrouvé  dans cette organisation  française appelée  G5 sahel. Dès lors l’ennemi hier est devenu  l’ami aujourd’hui.  Personne  n,a oublié  les déclarations  d’un ministre de Deby qui accusait  ouvertement la France  d’être le financier de Boko haram  en 2015 .

Un ami Irresponsable, bien plus dangereux  qu’un Ennemi déclaré !

Le président  élu devenu maréchal du Tchad ne se  laisse t,il pas berner par la  mère patrie pour trahir ses frères  africains? Dans son interview, le jeune président  français Emmanuel  Macron  semblait  féliciter le Tchad en fustigeant  le Cameroun  de ne plus beaucoup faire pour lutter contre Boko Haram. Du coup, Idris  Deby Itno semble baisser la garde et tente de se désolidariser  du bloc. Si cela se concrétisait, le Tchad serait la première  victime collatérale  de ce 2e front  de guerre  qui va s’ouvrir.  Ne point oublier que l’Extrême-Nord Cameroun  est la porte d’entrée  de la capitale Tchadienne. Mais, le  pays de Paul Biya  a montré  qu’il a les moyens de protéger le moindre Cm2 de son territoire.  Même une coalition  à deux peut aisément  marcher avec le Nigeria  avec qui il partage plus de 2000 km de frontière. Attention, il n y a pas d’amitié qui tienne  avec les impérialistes. Le Maréchal  Mobutu ou encore Empereur  Bokassa sont de parfaites illustrations  alors Deby attention !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici