Algérie-Cameroun: Voici comment les Algériens ont fabriqué les preuves du complot contre leurs Fennecs

0
381

« Le dernier communiqué de la Fédération camerounaise de football lundi dernier voulant influer sur la scène pour orienter les regards de ceux qui s’intéressent à la réclamation de la Fédération algérienne de football (FAF) avec des photos et vidéos, à l’appui à la Fifa au sujet du match décisif qui a opposé l’Algérie au Cameroun (1-2), le 29 mars dernier au stade Tchaker de Blida, où le « héros » de la rencontre a été l’arbitre Gambien Gassama qui a influé sur le cours du jeu de par ses décisions controversées.

Et là, il est utile de rappeler que concernant les documents et vidéos remis par la Faf à la FIFA, on retrouve, entre autres, des preuves de la présence de l’arbitre Gassama qui s’est déplacé à Alger via Dakar-Rabat puis Tunis. Là, il a rencontré Samuel Etoo’o, le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et ce, au lieu de rejoindre Alger directement de Banjul via Paris ou via Istanbul sans passer par la capitale marocaine Rabat avec laquelle il n y a plus de liaison aérienne entre les deux pays depuis six mois.

Et en lisant le communiqué de la FECAFOOT on remarque bien qu’il y a un véritable complot entre plusieurs parties pour barrer la route de la coupe du monde à l’Algérie. Et c’est d’ailleurs l’arbitre Gassama qui a joué un rôle d’importance dans ce « scandale ».

Ceci, compte tenu du fait que la réponse de la FECAFOOT en évoquant les déclarations du sélectionneur Djamel Belmadi n’est qu’une manière comme une autre; de détourner les regards du vrai complot où a participé Gassama.

Encore faut-il, enfin, que le coach Djamel Belmadi n’a pas du tout évoqué la sélection camerounaise ni la Fédération du même pays. Source : Saïd Benmadi / La Patrie News »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici